Jack Gomme

EN | FR

Depuis 1985, la marque Jack Gomme ne cesse de cultiver sa singularité. Son esprit créatif est ancré au coeur de matières innovantes, souvent insolites, détournées, réinterprétées, toujours amies du porter et du toucher, jouant d’une complicité avec le corps.
Créés pour la vie de tous les jours, les sacs griffés Jack Gomme célèbrent un design à la fois contemporain et intemporel, où la simplicité donne toute sa valeur à l’essentiel. Les détails sont toujours astucieux et les finitions impeccables. Le style de la marque est frais, épuré et chic, invitant parfois à une pointe d’humour joyeuse.
La cliente Jack Gomme est extrêmement fidèle. Souvent collectionneuse, elle aime décliner les couleurs et les matières des formes qui l’accompagnent. Elle aime l’esprit de la maison, créatif et discret, et lui fait confiance pour se sentir ellemême. Bien pensé, Jack Gomme est aussi bien fabriqué : depuis le premier jour, il revendique un précieux Made in France. Jack Gomme - flag made in France


En 1986, le festival international des Arts de la Mode de Hyères sacre leurs joyeuses robes-sacs hybrides. Vont alors déferler les icôniques sacs Tour Eiffel, les cabas Cargo trapézoïdaux, les futés sacs asymétriques Kangourou, comme autant de signatures fondées sur le détournement et inspirées par un design graphique et une gestuelle innovante.
Paul Droulers, tête créative – fils de Robert Droulers, artiste peintre membre de l’École de Paris – et Sophie Renier, pilote déterminée, enchainent les créations phares et les ouvertures de boutiques.
 

En 1998, Paul Droulers signe le concept et la scénographie de leur premier point de vente. Jack Gomme ouvre 6 rue Montmartre, au coeur de Paris. Suivront les ouvertures de boutiques Daikanyama, Tokyo et Motomachi, Yokohama (1999), un corner Tsuraya, Kumamoto (2002) et une boutique à Nolita, New York (2003). Les défis créatifs se multiplient. Le cabas Fresh, chic et ultra-fonctionnel (2001), le joyeux « Pol & Sof » sur toile jacquard (2002), l’imprimé floral en collaboration avec l’artiste new-yorkaise Jeannie Weissglass (2005), les fameux sacs « doudoune » 100 % plume (2007), ou le thème marin en drap de laine ou imprimé rayé encore et toujours plébiscité.


La ligne Light
(2006), cristallise puissamment l’ADN de la marque et signe un des grands succès de Jack Gomme : matière innovante, design contemporain et ergonomie. En 2012, ils lancent une ligne Homme et la collection Atelier Jack Gomme, en cuir pleine fleur, d’esprit chic urbain au design épuré. Jack Gomme cultive également les collaborations : Lacoste, Issey Miyake, Club Méditerranée.
En mai 2013, ils ouvrent un second flagship dans le quartier très prisé du Marais, rue Saint-Claude. Ce nouvel espace reprend les codes créatifs et les influences artistiques de la marque. Paul Droulers crée une atmosphère moderniste et industrielle, ponctuée de couleurs vives, inspirée des palettes de Calder et Miro. De nombreuses oeuvres d’artistes habitent naturellement l’espace, de Marc Borgers à Watts Ouattara, Martes Bathori ou Robert Droulers.

Jack Gomme - Paul et Sophie depuis 1985